Mivy décoiffe, car il est fait par un chauve

Journal 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020, 2021 , 2022
Derière mise à jour 30-Oct-2022
Pour m'écrire, ou pour s'abonner à la liste de diffusion

Annie Ernaux
Prix Nobel de Littérature

Annie Ernaux a écrit de nombreux ouvrages biographiques, d'une simplicité clinique, qui lui ont valu de très nombreuses récompenses. Plusieurs films ont été tourné ou sont en cours à partir de son œuvre. Son style déroutant, et ses positions politiques proches des "insoumis" de Jean Luc Mélenchon lui ont valu de solides ennemis. Elle obtient le prix Nobel de Littérature, et cela n'a pas plu à tout le monde.

Un prix Nobel, c'est explosif, c'est une distinction donnée par un jury suédois qui récompense une personnalité "ayant apporté le plus grand bénéfice à l'humanité" dans les domaines de la médecine, de la physique, de la chimie, de la paix et de la littérature,conformément aux vœux de inventeur de la dynamite, Alfred Nobel qui avait transformé son immense héritage en un fonds dédié à cela. Le montant du prix est d'environ 900 000 Euros, et cela peut susciter des vocations.

Étant un peu cocardier, je crie "Cocorico", chaque fois qu'un français obtient quelque chose, je n'y suis pour rien, mais cela me fait plaisir. En général je n'ai guère d'opinion sur les mathématiciens, médecins, et autres scientifiques, dont je découvre l'existence en même temps que leur récompense.

Le prix Nobel de la paix est plus problématique, car il récompense des initiatives pleines d'espoirs qui parfois se terminent en nœud de boudin. Rabin et Arafat ont été récompensé, mais l'un s'est rapidement fait assassiner, et l'autre a préféré la guerre en déclenchant une révolte armée catastrophique alors que des négociations de paix étaient sur le point d'aboutir. Quand au prix donné à Barak Obama, il a surpris tout le monde, y compris lui-même, car on le récompensait alors qu'il venait d'être élu, et n'avait encore rien fait.

Le prix Nobel d'économie m'a toujours laissé indifférent, car la relation entre économie et intérêts particuliers ou étatiques et si évidente, qu'on peut difficilement qualifier de scientifiques ces recherches dont l'idéologie ou l'intérêt se cachent souvent derrière des formules mathématiques.

Cette année, Annie Ernaux a gagné le prix Nobel de littérature, et j'ai aussitôt cliqué "J'aime" sur Facebook annonçant le triomphe d'une française qui m'était totalement inconnue, et je n'étais probablement pas le seul :

Cependant, trente deux personnes semblaient choquées par cette nomination, seraient-ils de mauvais patriotes ? des agents de l'étranger payés par des concurrents évincés ? ? Cela a piqué ma curiosité, et j'ai voulu en savoir plus.

Annie Ernaux une écrivaine qui se culpabilise d'avoir du succès.

C'est à Lillebonne en 1940, qu'Annie est née, mais elle a vécu son enfance à Yvetot, en Seine Maritime, son père ouvrier, avait réussi à s'acheter un café-épicerie, « sale, crado, moche, dégueulbif » et c'est là qu'elle a grandit. Son papa servait des clients souvent alcooliques au bar, et sa maman vendait dans l'épicerie. Le ménage vivait chichement, et son papa était parfois violent, il a failli étrangler sa femme un jour de grande colère. Elle a très mal vécu l'humiliation de vivre dans ce milieu très pauvre, ses écrits toujours auto biographiques résument son ressenti de «fille, s’étant heurtée au mépris social et à la domination masculine». Mais en s'élevant dans l'échelle sociale, elle a eu l'impression d'usurper une position qui n'était pas la sienne, et ella a conservé toute sa vie cette mauvaise conscience, et ce sentiment d'injustice qu'éprouvent les pauvres face à l'insolence des riches.

C'est âgée de dix huit ans, qu'elle elle partie seule, pour la première fois loin de ses parents, comme monitrice dans une colonie de vacances. Cela s'est mal passé, elle a connu sa première relation sexuelle, au cours d'un viol qu'elle décrira dans un de ses romans. (Mémoire de fille). Partie comme fille au pair à Londres dès ses vingt ans, elle est rapidement rentrée en France pour s'inscrire à la faculté de Rouen, où elle a fait de brillantes études littéraires. Elle a réussi son CAPES, son agrégation. A vingt quatre ans, elle subit un avortement clandestin qu'elle décrira dix ans plus tard dans son roman "Les Armoires vides". Elle s'est marié cette même année avec Philippe Ernaux dont elle conservera le nom, même après son divorce.

Elle avait vingt sept ans quand elle a perdu son père, mais déjà elle ne vivait plus dans le monde ouvrier, elle a ressenti ce passage un peu comme un trahison, elle se considérait déjà comme une «transfuge de classe» . C'est probablement cette mauvaise conscience qui l'a poussé à militer pour la cause ouvrière, et plus tard à soutenir Jean Luc Mélenchon,  « Les rêves n’existent pas au passé. Je suis toujours révoltée. Je ne peux pas me taire » a-t-elle dit à un de ses meetings.


Illustration de son roman "Mémoire de fille"

A gauche : Jeune femme au lit, 1952
A droite : Hotel Bedroom, 1954 (Lucian Freud et sa seconde femme Caroline Blackwood) Ces deux toiles de Lucian Freud, peintre figuratif britannique (1922-2011), pourraient très bien illustrer l'état mental d'une jeune fille déçue après sa première relation charnell
e.

Après le décès de son père, elle s'était installée à Paris, où elle a travaillé au Centre National d'Enseignement à Distance, ce qui lui a laissé davantage de temps pour écrire. Toutefois, cela n'empêchera pas son divorce à quarante et un an, après dix sept ans de mariage. Elle s'était installée à Cergy Pontoise dès 1977.

Annie Ernaux a publié deux ans plus tard «La place» récompensé par le prix Renaudot, et à soixante ans, elle quitte définitivement l'enseignant, pour cumuler les livres et les reconnaissances nationales et internationales, par exemple elle a obtenu le prix Marguerite Duras et François Mauriac. Sa traduction en anglais a été sélectionné pour le prestigieux Man Booker International. Elle collabore avec l'Université de Cergy Pontoise, comme professeur de littérature, dont elle obtient le titre de "Docteur honoris causa", et en 2014 l'université lui a consacré un colloque international. (*)

Ce n'est que très récemment que les œuvres d'Annie Ernaux ont été portées à l'écran, en premier « L’autre » qui s'inspire de son roman «L'Occupation», qui a été récemment interprété sur scène par Romane Bohringer.
En 2021, Audrey Diwan a remporté le Lion d'or au Festival de Venise. Une récompense prestigieuse pour « L'Événement », un film important, adapté du livre du même nom, qu'elle avait publié en 2000, (*).
Avec son fils David, elle a présenté le film «Les Années Super 8 » (en compétition pour la Caméra d'or) à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes 2022.

En octobre 2022, c'est la récompense suprême l'académie suèdoise lui lui remet le Prix Nobel de littérature « Annie Arnaud croit manifestement en la force libératrice de l’écriture », note Anders Olsson, Président du Comité Nobel.« Son travail est sans compromis et écrit dans un langage simple, épuré. Avec beaucoup de courage et une grande acuité (...) elle a réalisé quelque chose d’admirable et de durable.... (Elle mérite le prix ) pour le courage et l’acuité clinique avec lesquels elle révèle les racines, les éloignements et les contraintes collectives de la mémoire personnelle, l’agonie de l’expérience de classe, qu’elle décrit la honte, l’humiliation, la jalousie ou l’incapacité à voir qui vous êtes, elle réalise là quelque chose d’admirable et de persistant. ».

Quand elle révèle, avec beaucoup de courage et d’acuité clinique, l’agonie de l’expérience de classe, qu’elle décrit la honte, l’humiliation, la jalousie ou l’incapacité à voir qui vous êtes, elle réalise là quelque chose d’admirable et de persistant.

C'est donc bien un écrivain connu et reconnu qui a été récompensé pour toute son oeuvre, comme le veut la tradition des Nobels, cependant, cette récompense est loin d'avoir fait l'unanimité.

L'idole a été contestée

Son style épuré, simple est éloigné de la richesse traditionnelle de la langue française, on y trouve pas de longue phrase, on est allé dire que c'était comme Agatha Christie avec le suspense en moins. "Un style aussi riche qu'un formulaire CERFA" a précisé un lecteur. C'est trop, beaucoup trop pour cet auteur sans grand talent affirme un autre. Beaucoup de lecteurs n'ont pu entrer dans ses livres "qui sont tombés des mains".
Chloé Leprince, sur Radio France rappelle Claude Simon, "un auteur sans début ni fin" qui il y a trente sept ans avait eu lui aussi le prix Nobel, malgré un style qui avait profondément déplu à beaucoup de monde. (Voir revue de presse) .
Son langage cru, objectif, sans poésie décrit des scènes sexuelles ou l'érotisme est absent. Un lecteur a ce jugement sévère : « Ses livres me donnent la nausée !! Quel contenu nauséabond ! Et je ne parle pas du style . »

Certaines critiques ne comprennent pas le choix de l'académie, non pas qu'Annie Ernaux ait démérité, mais d'autres auraient été plus dignes, en particulier Joyce Carole Oates, ou Salman Rushdie

On lui reproche aussi de ne parler que d'elle. Son oeuvre n'est pas une biographie, mais sa vie intime, sexuelle, amoureuse, ses drames, ses ressentis, elle... elle toujours elle comme si son nombril était le centre du monde. Mais d'autres font remarquer qu'elle réussi l'exploit en parlant d'elle même d'atteindre l'universel, et beaucoup de femmes se reconnaissent dans ses frustrations, et ses ressentis.

Personne ne semble critiquer son combat pour les femmes, elle se définit comme « une femme qui écrit » par contre, il est peut-être à l'origine de son prix Nobel. En effet la docte assemblée avait été épinglée. Le Nobel de littérature Jean-Jacques Arnault, Marié à l’écrivaine Katarina Frostenson, membre de l’Académie suédoise, institution plus que bicentenaire qui décerne le prix Nobel de littérature, a été jugé du viol à deux reprises d’une femme à Stockholm en 2011, des faits qu’il récuse mais pour lesquels le ministère public a estimé disposer de témoignages crédibles, à défaut de preuves matérielles. (18 autres femmes s'estimaient victimes d'harcèlement et autres violence sexuelles de sa part). En récompensant une femme militante, l'académie a probablement souhaité se refaire une vertu. Toutefois, elle est mal dans sa féminité, elle a toujours ce sentiment d'usurpation, elle est mal dans son corps meurtri de femme, suite à son viol, et à l'échec de son couple.
L'élection en Suède d'une majorité nationaliste, a peut-être joué, par réaction, en faveur d'une candidate presque " wokiste", en tout cas féministe et tiers-mondiste.

Plusieurs personnes ne lui ont pas pardonné sa méchanceté, vis à vis de Richard Millet : un lecteur écrit par exemple :
« Cette gentille dame nobélisée manque singulièrement de noblesse. C'est elle qui est à l'origine de la fatwa publiée dans Le Monde en 2012 qui a écarté de Gallimard Richard Millet, auteur remarquable et membre du comité de lecture, le condamnant à végéter. »

Elle souhaitait « venger sa race » cette violence ne peut pas plaire à tout le monde. Elle s'est donc engagé politiquement, très à gauche, contre la société, contre les bourgeois au millieu de qui elle se trouvait obligée de vivre, et dont elle faisait partie. Son statut avoué d'usurpatrice, l'entraine à critiquer le fauteuil sur lequelle elle est assise. Présente à toutes les manifestations organisée par les "insoumis", et c'est de là que viennent les critiques les plus violentes.

Son militantisme l'a poussé à combattre Israël, pour soutenir les Palestiniens, et pour cela, elle a signé toutes les pétitions poussant au boycott de ce pays, en particulier celle initiée par Médiapart, contre la participation de la France à l'Eurovision de 2019, qu'elle considère comme une vitrine de l'état d'apartheid qu'est Israël à ses yeux.

Annie Ernaux a cosigné dans Le Monde une tribune de soutien à Houria Bouteldja — porte-parole du Parti des Indigènes de la République, (PIR) et auteur du pamphlet controversé Les Blancs, les juifs et nous (2016). Le texte affirmait notamment qu'Houria serait  « la cible privilégiée des accusations les plus insensées, qui sont autant de calomnies : racisme, antisémitisme, homophobie… ». Or Houria avait écrit « On ne peut pas être israéliens innocemment ». C'est à dire qu'il existerait des nationalités coupables par nature ! ! Les nazis disaient « Qu'importe ce que pense le Juif, la tare est dans la race » Houria Bouteldja pense « Qu'importe ce que l'israélien pense, la tare est dans la nationalité » Tous les israéliens sont coupables, voyez vous une meilleure justification aux assassinats d'innocents ? ?

Est-elle vraiment antisémite ? ce n'est pas ce qui ressort des préoccupations essentielles de son œuvre avant tout intimiste. Pourtant, on ne peut qu'être mal à l'aise, quand elle refuse de participer à une émission de télévision au côté d'une miss France, sous prétexte que son père est italo-israélien.

En conclusion qui est Annie Ernaux ?

Annie Ernaux est un personnage clivant, qui a connu un véritable succès bien avant son prix Nobel. Elle plait à beaucoup de monde, sa description clinique de la misère féminine, sans fioriture, ni érotisme, a séduit ceux et celles qui sont à la recherche des simples vérités, fortes dans leurs nudités. Mais son style irrite les amoureux d'un beau français. Elle ne parle que d'elle, mais beaucoup de monde s'y reconnaissent, en pleine période de "me too", ses préoccupations sont bien celles de notre société.

Son engagement politique en faveur des femmes, des pauvres, s'est fait avec la rage d'une personne frustrée, qui ne sera jamais satisfaite. Rien ne pourra réparer les humiliations qu'elle a subit. Pour cela elle combat "les injustices", un peu comme Robin des Bois qui volait les riches pour donner aux pauvres. Elle veut donner aux femmes en privant les hommes et aux Palestiniens en volant les Israéliens. Elle a un empathie sélective, ce qui lui procure beaucoup d'amitiés et d'inimitiés, elle n'est guère équilibrée dans ses combats.

Peut être a-t-elle tort, mais on a besoin de personnes comme elle pour faire avancer le monde. L'essentiel, est que leur parole soit audible, au milieu des autres, qui ont le devoir de la contredire quand elle est dans l'erreur. Ainsi l'orchestre de celles et ceux qui veulent améliorer notre monde, participera à la symphonie des idées et des témoignages, qui permettront à notre société d'avancer.

Michel Lévy