Mivy décoiffe, car il est fait par un chauve

Journal 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2020, 2021, 2022, 2023

Derière mise à jour 25-Fév-2024
Pour m'écrire, ou pour s'abonner à la liste de diffusion

Journal 2023

Trente ans de comptabilité

Jeudi
8 février 2023


Dans le cadre des amitiés Judéo-Chrétiennes, j'ai été amené à analyser le livre d'Armand Abécassis "Judas et Jésus, une liason dangereuse". Cette oeuvre date de 2001, mais son sujet est vieux comme Hérode.

L'auteur s'attarde longuement sur trois fils de Jacob, Ruben, l'aîné de Léa, Judah fils de Léa, et Joseph aîné de Rachel. Il explique que dans la tradition Juive, le messie des nations, serait un descendant de Joseph, et il annoncerait le vrai messie, qui lui serait un descendant de David, lui-même fils de Judah. Il nous décrit Judah qui vend Joseph, non seulement pour lui sauver la vie, mais aussi en mission pour sauver l'Égypte.

Pour Armand Abecassis, les évangiles sont des "midraches" des histoires dont on tire de vastes conclusions sans toujours y rechercher des vérités historiques. Les midraches évangéliques sont contemporains des midraches talmudiques, et souvent se font échos. Il nous explique en se basant sur les quatre évangiles, que la plupart des apôtres étaient proches du mouvement zélote, et que Jésus n'y était pas non plus hostile, comme la plupart de leurs contemporains, ils espéraient le salut, qui devait passer par le règne de Dieu, via la maison de David et le retour de la souveraineté Juive.

Judas a livré Jésus aux Grands Prêtres, ce n'est pas pour l'argent qui était une somme dérisoire, cette livraison était inutile, car Jésus était connu comme le loup blanc, mais il fallait qu'il en fut ainsi, sans Judas, l'histoire aurait été différente. Satan a mis à l'épreuve Judas, afin que le destin s'accomplisse. Et si Judas était le plus fidèle parmis les douze apôtres ?

Vous trouverez ici en pdf, le diaporama que je présente à mes amis des amitiés Judéo-chrétiennes.

 

Trente ans de comptabilité

 

lundi
21 janvier 2023


Depuis trente ans, je tiens mes comptes sur ordinateur. Mon épouse en fait de même, mais elle tente de savoir ce que nous avons ou pas en banque. Pour ma part, je regarde où part l'argent, et si au jour le jour, nous dépensons plus que nous gagnons.

Surpris comme bien de mes concitoyens par la hausse de prix cette année, j'ai comparé mes revenus aux sommes dépensées pour se nourir. Ce n 'est pas simple, car en trente ans tellement de choses ont changé, j'ai eu une maison héritée de mon père, que j'ai mise en location puis que j'ai vendue, je travaillais, puis je suis parti en retraite, j'avais deux enfants à charge, ils sont devenus indépendants.

Voir l'article ici

Présentations du judaïsme à des étudiants

Jeudi
17 janvier 2023


Comme tous les ans, je participe à une table ronde à l'attention des étudiants infirmiers qui se spécialisent en soins palliatifs.

Nous sommes six intervenants, devant environ cent cinquante étudiants. Cette année, parmi nous, il y avait deux dames qui étaient aumôniers catholiques et protestantes, un infirmier d'origine africaine qui nous a parlé des animistes. Les trois autres intervenants avaient préparé un diaporama qui résumait bien leur intervention. J'ai eu le plaisir d'écouter Mohamed Khomri, qui non seulement est aumônier à l'hôpital, et Imam de la mosquée de Quetigny, mais président régional du Conseil Français du Culte Musulman... et chercheurs en pharmacologie. Il y avait aussi Marianne Tebaldini qui nous a fait un exposé très brillant sur le bouddhisme et moi même.

J'ai pensé que vous apprécieriez de voir la diversité et souvent la convergence des idées qu'on peut trouver à travers ces trois exposés, le judaïsme par votre serviteur, l'islam par Mohamed, et le bouddhisme par Marianne.

          
Bouddhisme Judaïsme  Islam

Le maître d’œuvre de la journée a été Xavier Vautrin, enseignant formateur à l'institut de formation en soins infirmer au sein du CHU de Dijon, qui s'est montré un excellent organisateur, et qui a conclu les interventions en lisant ce petit texte :

« Habituellement, je conclue cette rencontre par un « nuage de mots ». Mais cette fois, je choisis de reprendre des verbatims que les divers intervenants ont partagés. Je les cite pêle-mêle :

« - Tout ce que l’on fait a des conséquences sur nous et sur les autres… importance de développer l’altruisme et la compassion.
- Toujours ce lien de causes à effets, de causes à conséquences.
- Le mourant sait qu’il part … Le soignant vit avec lui et ils profitent ensemble des derniers moments.
- Le corps a toujours des droits quand l’âme, l’esprit, a quitté le corps.
- On va rester vers Lui, pour l’accompagner, être présent, rester silencieux, prendre la main […] l’important, c’est d’être là.
- Devant la mort, nous sommes tous les mêmes ! La vie reste prioritaire.
- En fin de vie, le patient a besoin d’être accompagné, il ne peut pas être seul.
- Nous accompagnons la Vie. »

Xavier VAUTRIN, 9/01/2024

L'antisémitisme aujourd'hui

Mercredi
20 décembre 2023


La guerre à Gaza n'en finit plus, Israël n'a jamais connu de guerre aussi longue, et on n'en voit pas le bout. Israël veut éliminer le Hamas, mais c'est impossible, car derrière ce mouvement il y a l'Iran, un nationalisme palestinien exacerbé par les malheurs de Gaza, et des milliards de musulmans qui encouragent la violence.

Les destructions à Gaza, les innombrables victimes civiles ont fait basculer une partie de l'opinion, et Israël a perdu son capital de sympathie acquise suite au crime contre l'humanité dont le Hamas s'est rendu coupable autour de Gaza.

Dans ce contexte, le nombre d'actes antisémites en France s'envole, comme aux États Unis, en Grande Bretagne, en Tunisie et un peu partout dans le monde.

Je participe depuis des années aux amitiés Judéo-Chréthiennes de Dijon, et Yves Chevalier a présenté Jules Isaac avec brio alors que j'étais en Israël, et le groupe avait décidé de continuer sur ce sujet, et de parler des points présentés par cet historien au Vatican afin de faire modifier les textes liturgiques problématiques et combattre l'enseignement du mépris.

Aujourd'hui nous n'en sommes plus là, l'Église est à la recherche de ses racines juives, et combat à nos côté l'antisémitisme. Toutefois le conflit à Gaza a multiplié les agressions contre les juifs, et semble réveiller chez certains les préjugés anciens. Il m'a donc semblé utile d'en parler à nos amis lors de la réunion du mois de décembre.

J'ai été impressionné par la motivation du groupe, et par le niveau de ses connaissances. Mes amis chrétiens, ont montré à l'occasion de cet exposé leur sympathie et une solidarité que je n'espérais même pas.


Voir le diaporama

 

Un débat révélateur

Vendredi
8 décembre 2023


La guerre à Gaza, avec son cortège de drames, est amplement commentée et diffusée sur les médias français, rompant ainsi avec une longue tradition remontant aux derniers jours du gouvernement Jospin, et au règne de Jacques Chirac, où la volonté des dirigeants français était de calmer le jeu afin d'éviter d'importer en France un conflit qui lui était étranger.

Dimanche 3 décembre, il a eu un débat houleux sur la chaîne de télévision LCI entre Manuel Bompard, coordinateur de "La France Insoumise" et Ruth Elkrief journaliste française d'origine judéo-marocaine au sujet de la guerre à Gaza. Sur X (ex Tweeter), Jean-Luc Mélenchon, s'est est pris violemment à la journaliste en disant : « Ruth Elkrief, manipulatrice ! Si on injurie pas les musulmans, cette fanatique s'indigne. Quelle honte ! Bravo Manuel Bompard pour la réplique. Elkrief réduit toute la vie politique au mépris des musulmans»

Je me suis amusé à lire ce que le bon peuple de France, qui fréquente les réseaux sociaux pensait de Ruth Elkrief et de Jean-Luc Mélenchon, et voici ce que j'ai trouvé sur MSN où plus de 8000 personnes ont commenté, on y trouve à peu près autant de partisans de l'un que de l'autre, ce qui enrichi les débats.

Ruth Elkrief est une mauvaise journaliste, un procureur, qui donne son avis au lieu d'informer, une propagandiste hautaine, une parisienne vaniteuse, c'est une peste, hypocrite, fanatique, manipulatrice, surtout elle est la voix de son maître. On ne peut pas la critiquer car ils ont confisqué la parole. Elle pourrait être journaliste en Corée du Nord, lèche botte de Macron, d'extrême droite, réactionnaire, haineuse, raciste, au service des milliardaires, elle joue à la victime. Obsédée par Mélenchon, elle n'hésite pas à le calomnier. C'est une sioniste, même pas française de souche elle se croit intouchable, pro Netanyahu, une Meyer Habib, une Elkabach en jupon, missionnaire du Mossad, tous ses éditos sont anti-islam, ou anti immigrés quitte à changer, je préfère Anne Sinclair, elle n'est pas une gauchiasse, elle !

Par contre Jean Luc Mélenchon est insignifiant, c'est un "Jean Mélenchtout" une calamité pour son parti, il est un fanatique minable et illuminé, un triste clown, une véritable girouette à l'esprit tordu qui diffame la France, un abruti, un type odieux, gueulard, un con, incapable de parler sans violence, il cherche la révolution, car il est parano. C'est le vrai méchant loup, totalement imprévisible, grillé sur le plan moral mais obsédé par le pouvoir, il est fou-furieux bon à être enfermé, sinon il devrait prendre sa retraite, voir entrer dans un EHPAD, cet adorateur des khmers rouges et autres dictateurs, antisémite est un deuxième Dieudonné, il devrait être fiché S, jugé car il faut empêcher de nuire ce parasite, il veut le ko dans le pays. On voit qui vote pour ce milliardaire rouge-vert.

Certains, moins nombreux mais en nombre significatif, détestent les deux, «c'est le maroile qui dit au munster qu'il pue !» ils n'ont pas nécessairement un nom d'origine nord-africaine, et beaucoup semblent proche du Rassemblement National. On remarque une grande défiance vis à vis des journalistes en général ou des politiques qui ne concerne pas exclusivement les deux héros du jour.

Bien sûr, Jean Luc Mélenchon et Ruth Elkrief ont énormément d'amis et de soutiens, comme les marques d'affection sont moins amusantes à lire que les insultes, je ne les ai pas répercutées. Les français sont très divisés, et ces deux personnages sont clivants. En tout cas il ne fait aucun doute que les personnes dont le nom évoque l'islam soutiennent massivement Jean-Luc Mélenchon.

Parmi les post antisémites, j'ai trouvé cette perle : « Mélenchon a tout à fait raison : ils (elles) sont là : ils colonisent la France ; ils ont le pouvoir de l'argent ; des médias ; des administrations ; ils ont fait de la France l'arrière colonie au service de l'entité sino-jui-ve; Les français les authentiques les vrais doivent libérer leur pays.» . J'en ai aussi trouvé une autre : « cause toujours peuple errant. Relis le talmud et reprend ton bâton de pèlerin et bye bye ou good morning usa ». En seule phrase il réunit l'antisémitisme chrétien car il reprend la légende du Juif errant, l'anti-judaïsme en accusant le talmud, et l'anti sionisme qui demande aux juifs de quitter leur patrie Israël. Seriez vous surpris si je vous disais que ces deux auteurs ont un nom qui évoque la rive sud de la Méditerranée ?.
Les post antisémites sont très rares et ne sont pas tous d'origine musulmane.

Vous trouverez ici des précisions et l'intégralité des réponses retenues

Le 7 octobre 2023

Vendredi
22 novembre 2023

J'avais réservé un billet d'avion, pour partir voir ma famille israélienne, du 2 octobre au 2 novembre 2023. Nous sommes donc parti mon épouse et moi pendant les fêtes de Souccoth, et nous avons profité des joies et plaisirs d'un pays jeune, dynamique, plein d'envie de vivre.

Hélas, la mort s'est invitée le 7 octobre, suite à une attaque subite, d'une extrême sauvagerie préparée de longue date par la section palestinienne des frères musulmans avec le soutien logistique et idéologique de l'Iran et de DAESH.

Tout le peuple s'est senti menacé de mort, et solidaire de son armée. Le pays ne pouvait plus vivre à côté d'un organisme qui ne vivait que pour tuer son voisin, aussi il a été totalement solidaire de Tsahal, tous les réservistes ont été appelés, et la plupart des jeunes de la nation sont partis au front. La guerre détruit Gaza, et les drames des populations civiles, coincées sous les bombes est immense.

Vu l’enthousiasme général des populations arabes qui avaient soutenues le crime contre l'humanité du 7 octobre, on pense à Abraham discutant avec Dieu : "Et s'il reste 10 justes à Sodome, détruiras-tu-Sodome ?" . Existe-t-il dix justes à Gaza ?

Qui sont les leaders palestiniens qui veulent le bonheur de leur peuple, et acceptent de chérir la paix ? de considérer qu'Israël pourrait être plus une opportunité qu'une menace ?

Vous trouverez ici trois articles

Avant le 7 octobre - Le 7 octobre - Après le 7 octobre

 

La recherche d'expédients

Vendredi
22 septembre 2023

Les finances publiques en France sont en très mauvais état; Emmanuel Macron avait réussi à sortir la France d'un grand péril pendant la crise du COVID cette épidémie qui avait obligé de mettre le pays au ralenti, en fermant tous les lieux recevant du public. Pour cela il avait promis d'indemniser les entreprises "Quoi qu'il en coûte". En même temps, le Président a fait l'impossible pour faire baisser les prélèvements obligatoires, c'est à dire les impôts et les charges sociales. Par exemple il a supprimé la taxe d'habitation.

Or la situation internationale s'est considérablement assombrie, la guerre en Ukraine qui ressemble de plus en plus à celle de 1914-1918, avec des tranchées, et des percées ridicules que les uns et les autres tentent de faire passer pour de grandes victoires. La guerre a entraînée une hausse des prix, d'abord des céréales, puis de l'énergie. Dans ce monde bipolaire, où la Chine rivalise avec les États Unis, les producteurs de pétrole jouent leur propre partition, et ont décidé de réduire la production afin d'augmenter les cours.

On est donc entré dans une spirale inflationniste, incompatible avec les impératifs européens de stabilité des prix et de la monnaie. Or le prix de l'essence à la pompe atteint les 2 €, et si les prix continuaient à monter, on serait obligé de monter salaires et retraites, ce qui entraînerait de nouvelles hausses des dépenses publiques et des déficits. Élisabeth Borne, le premier ministre souhaite freiner la hausse des prix, et n'a plus d'argent, elle ne peut pas baisser les taxes sur les carburants sans mettre son budget en péril. Elle redoute un retour des "gilets jaunes", et la violence des gens modestes habitant par nécessité loin de leur travail et utilisant tous les jours leurs automobile.


source : https://fr.statista.com/statistiques/1302725/prix-carburant-france/

Des membres super intelligents de son cabinet lui ont suggéré de faire une loi afin d'autoriser la vente à perte des carburants. La mesure devrait entrer en vigueur début décembre, et serait valable six mois. Olivier Véran, porte parole du gouvernement espère ainsi une baisse de près 50 centimes, ce qui calmerait l'indice des prix. L'état a fait de gros efforts pendant le COVID, il est normal que les entreprises qui font de larges profits participent aussi au fardeau commun assure t-on côté gouvernemental.

Si cette pratique était interdite depuis 1963 en France, c'était pour éviter que des groupes puissants vendant une large gamme de produits se permettent de vendre à perte ceci ou cela, en ruinant des concurrents plus spécialisés. Le concurrent écarté, le groupe pouvait alors monter les prix à sa guise. C'est tout simplement de la concurrence déloyale.

Cette loi ne sera probablement pas votée, car personne n'en veut, Total Energie, qui gère le tiers des stations services ne l'appliquera pas. La grande distribution qui gère un autre tiers a rejeté cette idée, et les autres stations sont indépendantes et ne vivent que de l'essence, elles n'ont absolument pas possibilité de le faire, même si le gouvernement se proposait de les dédommager.

Il faut avoir beaucoup d'imagination pour trouver un intérêt à une mesure ponctuelle, éphémère, partielle pour corriger les graves déséquilibres structurels de notre économie, j'ai l'impression que les équipes ministérielles, sont sommées de trouver des solutions de toute urgence, et n'ont pas le temps ni de les paufiner ni même d'en mesurer la faisabilité.

 

Le centième anniversaire des Eclaireurs Israëlites de France

Jeudi
16 Août 2023

C'Est en 1923 que Robert Gamzon, totémisé Castor soucieux a crée les éclaireurs Israëlites de France.

Comme en 2013, le grand rendez vous a eu lieu au bord de la Gironde dans le fort de Cussac. En 2003, il y a eu 4000 participants, en 2013 on parlait de 5500 personnes, et en 2023 ils étaient plus de 8000. Il y avait beaucoup d'anciens, la doyenne avait 91 ans ! ! et aussi une importante délégation d'israéliens, des anglais, et d'autres pays.

Entre 2013 et 2023, rien n'a officiellement changé dans les grands principes ethiques des E.E.I.F. ni la promesse, ni la loi des E.I.

Voici ce qu'on promettait dans les années 1960 :

Je m'engage avec l'aide de Dieu de faire de mon mieux pour :

La promesse a évolué avant 2013, voici son nouveau texte.

Je m'engage à vivre la Loi des Éclaireuses et Éclaireurs Israélites de France

Dans les années 60, la loi de l'éclaireur ne faisait pas allusion ni à la France ni au Judaïsme, c'était une loi comportementale valable pour toute l'humanité, respect de sa parole, respect des autres même des animaux et des plantes. (voir ici) . La nouvelle loi est la loi de l'E.I. et non plus de l'éclaireur. Toutefois on y retrouve à peu près les mêmes principes éthiques, avec davantage de dynamique, on insiste sur l'effort sur soi que les E.I. s'engagent à accomplir.

 Loi de l'éclaireur en 1960

1 L'éclaireur n'a qu'une parole

2 L'éclaireur est loyal et fidèle

3 L’Eclaireur se rend utile et fait chaque jour une bonne action.

4 L’Eclaireur est l’ami de tous et le frère de tous les Eclaireurs.

5 L’Eclaireur est courtois et respectueux des convictions des autres.

6 L’Eclaireur est bon pour les animaux et n'abîme pas les plantes.

7 L’Eclaireur sait obéir.

8 L’Eclaireur est toujours de bonne humeur.

9 L’Eclaireur est économe et respectueux du bien d’autrui.

10 L’Eclaireur est propre dans son corps, ses pensées et ses actes.

La promesse n'engage plus à "rendre service à chaque occasion", mais la nouvelle loi des E.I énonce :

L'EI développe ses compétences et les met au service des autres

La promesse ne fait plus allusion au principe d'aimer et servir le judaïsme et la France. Ces deux principes se retrouvent pourtant dans la nouvelle loi de l'E.I. qui a deux articles originaux qui n'avaient pas leur équivallent dans l'ancienne loi de l'éclaireur :

L'EI s'implique dans la vie de son groupe, de sa communauté et de sa cité, en assumant sa part de responsabilité

Il n'est plus question de patrie, ni de France, le texte est suffisamment général pour être valable pour un éclaireur qui peut être citoyen du monde, de France, d'Israël, ou d'ailleurs. La préférence nationale est gommée. L'E.E.I.F est un bon citoyen responsable dans sa cité là où il a choisi d'habiter. Toutefois, on peut voir un glissement du mouvement qui devient de plus en plus sioniste. Le drapeau français n'est plus hissé dans les camps, et comme dans quasiment toute la société française, le patriotisme est une valeur berne.

L'EI découvre et transmet le Judaïsme, l'histoire et les réalités du peuple Juif en diaspora et en Israël

Ici on a mis en lumière les deux éléments fondamentaux du judaïsme, l'étude et la tansmission. Les E.E.I.F. ne sont pas officiellement et fanchement un mouvement sioniste. Il n'appelle pas au rassemblement de la diaspora sur la terre d'Israël, toutefois, il soutient la notion d'un peuple juif unique en diaspora et en Israël. Cette notion de peuple juif n'était pas inclue dans la promesse et ne pouvait l'être dans la loi des éclaireurs.

L'EI découvre et protège le monde qui l'entoure en apprenant à vivre en harmonie avec la nature

La loi de l'EI reste écologiste, l' article 6 de l'ancienne loi est généralisée, la nature comprend la faune, la flore, l'environnement en général.

L'EI respecte son prochain et apprend à le comprendre

La nouvelle formulation de l'article 5 de l'ancienne loi va plus loin que la courtoisie. La courtoisie, c'est la politesse, qui comme chacun le sait est un hommage que le vice rend à la vertue. Au delà du respect, on demande de chercher à comprendre l'autre... vaste programme, comme disait le Général de Gaulle.

L'EI construit son identité et développe ses qualités morales et physiques

Le premier article de la loi de l'EI n'est plus une attitude envers les autres, "être loyal et fidèle", mais demande à l'adolescent de se construire lui même. Toute sa vie, il devra chercher à s'améliorer. Contrairement à l'esprit chevaleresque de l'ancienne loi, où l'éclaireur se considère comme un noble, en tous les sens du terme, qui se respecte et respecte les autres et sa parole, ici c'est la modestie qui domine, la noblesse du corps et de l'âme se construit tous les jours, rien n'est acquis.

Par contre la loi de l'EI a abandonné certaines recommandations, par exemple, savoir obéir, être de bonne humeur, être propre... pourtant en qualité d'ancien chef E.I. j'étais heureux de pouvoir m'en servir face à des éclaireurs indisciplinés, grincheux ou allergiques à la toilette. Enfin l'allusion à l'économie et au respect de la propriété d'autrui a été gommé. Être économe ou généreux sont des traits de caractère, ce sont des qualités à petite dose, et des défauts à fort volume. Quant au respect de la propriété d'autrui, si on respecte son prochain, on ne le vole pas... enfin en général ! !

Je ne suis pas allé au centième anniversaire, d'une part je n'y aurais rencontré aucune connaissance de mon âge, et surtout je n'y aurais pas retrouvé ma jeunesse qui a eu la mauvaise idée de se sauver. Les E.I. sont un mouvemnet de jeunesse, pas un club du 3 ième âge. Je me rappelle au 40 ième nous avions eu la visite de "Chameau", un EI de Strasbourg, contemporain de Castor qui avait fondé les EI, qui était parti vivre en Israël au kibboutz d'Ein Hanatsiv, il nous avait dit quelques mots, mais des discours des anciens... cela nous barbait un peu, même si Chameau n'a jamais eu de barbe.

Chameau avait vécu des choses extraordinaires, un discours ne pouvait transmettre des émotions aussi fortes à des adolescents, qu'il pouvait ressentir.

Aussi je ne peux pas témoigner d'une organisation qui fut un sans faute, si j'en crois mes amis Facebook, et surtout mes petits enfants.

Pour l'ambiance... voyez ici

Voici la page du mouvement des EI https://www.eeif.org/ et la page Facebook

https://www.facebook.com/EclaireusesEclaireursIsraelitesdeFranceEEIF

 

Le meurtre de Nahel

Dimanche
13 Août 2023

À Nanterre vivent des racailles, des jeunes qui ne respectent rien, l'un d'entre eux âgé de dix sept ans, sans permis au volant d'une voiture de luxe roulant sur une voie de bus a refusé de s'arrêter quand les policiers le lui ont demandé.

Bloqué par les forces de l'ordre, après une altercation dont on ignore tout, une balle est partie qui a tué le jeune homme. Ce meurtre a enflammé la France. Sans peur du gendarme, comme faire respecter l'ordre ? Comment faire peur à des ados bravaches ? ?

Ce drame cache mal l'absence de politique pour prévenir la délinquance. En confondant l'égalité qui n'existe pas dans la nature, et l'égalité des chances que nous devons assurer, l'éducation nationale a saboté l'enseignement. Ceux qui ont crée le collège unique, ceux qui veulent mettre tout le monde au niveau du plus mauvais, ceux qui ne donnent aucune chance aux estropieds de la vie font partie des responsables de la mort d'un adolescent qui se croyait tout permis.

Les très mauvaises conditions de travail et de rémunération des policiers, leur insatisfaction car la justice et les réglements les empêchent de faire peur aux délinquants provocateurs créent une humiliation quotidienne qui explique bien des bavures.

Quand donc aurons nous un gouvernement qui redonnera de l'autorité aux serviteurs de l'état en privilégiant la prévention ?

Voir l'article et la revue de presse ici


La ligne à Grande Vitesse Lyon-Turin

Mercredi
23 juin 2023

Pour sauver la planète, des militants s'opposent par la violence à la construction de la ligne de chemin de fer à grande vitesse entre Lyon et Turin. Réaliser de grands travaux est un choix politique et un pari risqué sur l'avenir qui nécessairement soulève doutes et questions.

Toutefois, il faut décider, et des écologistes remettent en cause la légitimité de la démocratie représentative

 

Pour lire l'article et l'importante revue de Presse :

https://www.mivy.fr/articles/23_06_Tgv.html


Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

Les quatre barbus

lundi
14 juin 2023

Lundi, le Bien Public, journal local dijonnais publie les photos des mariages du Samedi, enfin celles des heureux mariés qui le souhaitent. Ajourd'hui sur l'édition de Dijon, ils étaient quatre, et tous barbus ! On se marie toujours, et souvent en présence de ses enfants. D'après l'état civil publié dans le journal, on trouve beaucoup de jeunes mariés dont les noms et prénoms traduisent une origine étrangère, ces personnes sont souvent beaucoup plus traditionnalistes.

Quatre barbus, cela m'évoque surtout ma jeunesse, et des chanteurs de grand talent. Ah que j'aimerais écouter leurs successeurs, hélas, on ne les entends pas. Nos vedettes chantent en chuchottant, pire, l'accompagnement masquent leurs voix. En outre, ils oublient que la langue française est une belle langue, qu'on peut faire chanter.

https://www.youtube.com/watch?v=OJb_vHfVSn4 (*)

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

Jeudi
11 juin 2023

 

 

 

Les promesses d'un dialogue

J'ai été invité à Beaune à participer à l'animation d'une séance de ciné-club autour de "Reste Un Peu", film de Gal Elmaleh que j'avais particulièrement apprécié. C'est un film extraordinaire, où le comique à succès, élevé dans la plus pure tradition judéo-marocaine, entre malgré les interdictions familiales dans une église, et tombe amoureux de la vierge.

Dans ce film, où tout le monde est sympathique, les acteurs sont plus vrais que nature, l'acteur qui joue le père de Gad, est son véritable père, sa mère, sa vraie maman, sa soeur sa vraie soeur. Tout le monde est vrai, aussi bien les catholiques entousiastes à l'idée de recevoir une nouvelle âme, que les rabbins, compréhensifs, et que Gad lui-même un peu perdu. Ce film a généralement été très bien perçu dans les milieux chrétiens, et souvent mal compris dans les milieux juifs. Beaucoup de coreligionnaires ont été très réticents à le voir, et beaucoup l'ont condamné sans avoir mis les pieds au cinéma.

A Beaune la salle de cinéma était archi complète, plus de 300 personnes, j'ai été bombardé de questions, certaines difficiles, et j'avais l'impression d'être à un oral d'examen, ou à un concours d'improvisation. J'ai dû m'en tirer pas trop mal, vu que quelques jours après j'ai reçu un appel téléphonique d'un responsable paroissial qui m'a demandé de faire une conférence pour expliquer un peu ce qu'est un juif par rapport à un chrétien. Le thème était "Les promesses d'un dialogue entre juifs et chrétiens". Je devais parler de la notion de peuple élu, de l'attente du messie, de l'horreur de la shoah, de l'antijudaïsme et l'antisémitisme, et des conditions pour un véritable dialogue.

J'ai accepté et j'ai le plaisir de vous présenter le diaporama, qui doit servir à animer l'exposé.

 

 

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

Jeudi
25 mai 2023

 

La bombe démographique

Le nombre de bébés venant nous rejoindre sur notre planète bleue est en chute libre en Europe, au Japon ou en Corée. La natalité baisse en Amérique, en Inde, et reste très médiocre en Chine. Par contre la démographie galoppe en Afrique subsaharienne, et dans les pays religieux comme l'Afghanistan, l'Irak ou Israël.

Les pays à faible natalité barricadent leurs frontières, ils manquent et manqueront encore davantage de main d'oeuvre, et ne savent comment continuer à se développer sans les jeunes qui ne sont pas nés, et sans ceux, qui en surnombre dans leur pays, se désespèrent de trouver un coin sur terre pour vivre décemment.
J'ai peur que le déséquilibre démographique ne finisse en tragédie

Voir l'article ici https://www.mivy.fr/articles/23_05_natalite.html

 

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

Jeudi
11 mai 2023

 

La démocratie en question

L'analyse de la crise constitutionnelle en Israël  soulève bien des questions qui se posent également en France sous d'autres formes.  Par exemple, quelle est la légitimité des juges ?  au nom de quelle délégation de pouvoir peuvent-ils contrer des élus choisis  démocratiquement par le peuple ?  Quand l'opinion désavoue les élus, sont-ils toujours aussi légitimes ? 

 En Israël la place du religieux est très importante, il y a rivalité entre justice religieuse et civile,  et là aussi se pose la question de la légitimité, si la loi de l'état devait s'appuyer sur la torah, les élus seraient soumis aux autorités religieuses, et la démocratie ne serait plus possible. 

     Voici le thème de la réunion que j'anime, ce jeudi 11 mai pour les amitiés judéo-chrétiennes de Dijon, et j'ai le plaisir de vous présenter ici le diaporama (*)

 

 

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

Vendredi
28 avril 2023

 

Mayotte et l'immigration

Les îles Comores sont situées dans l'Océan Indien, au large entre le nord du Mozambique, et de Madagascar. La population est d'origine africaine bantou. Les invasions arabes et perses apportent l'islam et la culture swahili après le XIV ième siècle. À la fin du XVIIIème et au début du XIXème siècle, Mayotte affronte des troubles violents (razzias d'esclaves pèar les Malgaches, pillages, guerres de succession, etc.,) réduisant sa population à 3 000 personnes.

Le 25 avril 1841, pour écarter le danger des attaques extérieures, notamment comoriennes, le sultan d'origine malgache Andriantsouli cède l'île de Mayotte à la France, Mayotte, apparaît l'île la plus malgache et la moins marquée par la civilisation musulmane, des Comores. Elle devient dès lors protectorat français, avant Nice et la Savoie, rattachées en 1860. (*)

Dès 1846, Louis Philippe y abolit l'esclavage, les grandes familles féodales partent s'installer Anjouan et en Grande Comores, leurs terres sont confiées aux villageois, et la France apparaît comme porteuse de paix et de liberté. En 1886 et 1892 la France conquiert le reste des Comores. Progressivement, les Comores deviennent autonomes, son conseil déplace la capitale à Moroni, dans les Grande Comores, et Mayotte qui n'a que trois députés sur 20 et Mayotte qui est ultra minoritaire (3 conseillers sur 20) se sent brimée.

En décembre 1974, au cours d'un référendum, 95 % des Comoriens choisissent l'indépendance, mais à Mayotte on veut rester français à 64 %. Dès 1975 unilatéralement les Comores déclarent leur indépendance, au grand dam des Mahorais de Mayotte, la France y organise alors deux consultations, et 99,4 % des voix veulent que Mayotte soit française, et 97,5 % veulent le statut de département.

Or les choses ne se passent pas bien à Mayotte. L'île est un département français de droit depuis 2011, mais les élèves ne sont pas francophones de naissance, ils sont musulmans, et on manque singulièrement de professeurs de français langue étrangère ou seconde. Il y aurait entre cinq et six milles enfants non scolarisés. (*)

Pour tout arranger, les infrastructures médicales défaillantes de Mayotte sont luxueuses par rapport à celles des autres îles de l'archipel, aussi beaucoup de femmes viennent accoucher à Mayotte, ce qui en plus donne la nationalité française à leur descendance en raison de la "loi du sol" qui veut qu'un bébé né en France soit français de droit. A cela s'ajoute une immigration clandestine importante dans une île où le travail est rare, et les conflits ethniques nombreux.


En conséquence, d'immenses «bidonvilles» occupent des terres, privant les propriétaires, publics ou privé du droit de disposer de ces espaces. Dans ces logements insalubres, les gens s'entassent, sans grands espoirs d'en sortir, aussi la délinquance y est-elle forte, comme la violence et le désespoir. Certains tentent de fuir par la mer pour rejoindre l'île de la Réunion, où il n'y a rien pour les accueillir, et où ils ne sont pas non plus les bienvenus.

Les élus de Mayotte n'en peuvent plus, une telle hausse de la démographie, avec des moyens aussi limités exclu tout développement équilibré, aussi cherchent-ils à renvoyer aux Comores les clandestins. Une grande opération vient d'être lancée, pour détruire les bidonvilles, et faire le tri, les délinquants qui s'y cachent seront arrêtés, les clandestins renvoyés aux Comores, et les autres relogés décemment. C'est l'opération Wuambushu, qui devait détruire 1000 "bangas" (maisons précaire au toit de taule).

Mais la France n'a pas les moyens de ses ambitions, d'une part, les Comores refusent de récupérer ses citoyens, "Tant que la partie française décidera de faire des choses de façon unilatérale, nous prendrons nos responsabilités. Aucun expulsé ne rentrera dans un port sous souveraineté comorienne"a déclaré le ministre comorien de l'Intérieur et d'autre part, la police détruit des logements, sans reloger ceux qui ont le droit de rester. Du coup, ils ne savent pas où ranger leurs affaires, et se trouvent dans une situation ingérable. Les associations s'inquiètent, et la justice s'en mêle, l'opération Wuambushu a été suspendue sur décision judiciaire, au grand dam des élus Mahorais. (*)

Cette situation tragique amplifie l'angoisse de la Réunion, et de la métropole face à une immigration non désirée. Nous voyons aujourd'hui la guerre ou la misère pousser loin de chez eux des populations désemparées, qui n'ont rien pour être accueillies, ils ne maitrisent pas notre langue, n'ont ni une culture ni une religion européenne, et n'ont aucune compétence exploitable. Trop nombreux, ils pourrissent notre système scolaire, car on tient au dogme du collège unique, et on refuse des classes d'adaptation. Quand toutes les portes se ferment, ils sont tentés par la violence pour survivre, ou se complaisent dans l'assistanat. Notre conscience nous interdit de laisser mourir ces gens, qui pour la plupart ne demandent qu'à vivre comme tout le monde, et à faire partie de notre société.

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

Mercredi
22 mars 2023

La réforme des retraites

Les français vieillissent, la natalité s'effondre, et on constate que dans les années à venir, les actifs seront amenés à verser des pensions de retraite à un nombre croissant de personnes. En conséquence, soit le montant des retraites va baisser, soit les prélèvements obligatoires vont augmenter.

Le gouvernement par principe est allergique à l'augmentation des prélèvements obligatoires, il ne souhaite pas (trop) baisser les revenus de ses électeurs âgés, alors il a préféré repousser l'âge du départ en retraite, qui va passer de 62 ans à 64 ans.

Il respecte le nombre d'années de cotisation qui était passé de 40 années à 43 ans sous François Hollande (Réforme Touraine entrée en application en 2020). Toutefois, il accélère ses effets. C'est à dire que cette augmentation qui sera progressive va sensiblement accélérer, ce qui pénalisera plus tôt les salariés.

Ceux qui quitteront le monde du travail plus jeunes, ou sans avoir cotisé un nombre d'années suffisants verront leur retraite amputée parfois de façon importante. Toutefois pour tenir compte des accidents de la vie, une retraite à taux plein sera accordée à tous ceux qui travailleront jusqu'à 67 ans. Le montant de la retraite reste proportionnel aux revenus des 25 meilleures années de la vie active.

Ces propositions ont provoqué une levée de bouclier, toutes les oppositions se sont unies contre le projet, et des immenses manifestations ont eu lieu à travers toute la France. L'assemblée nationale a également été l'objet de chahuts, voté grâce à l'article 49.3, c'est à dire approuvé sans vote, les opposants ont exigé un votre de confiance au gouvernement, et Elisabeth Borne, premier ministre a sauvé son poste à 9 voix près. Ce rejet s'explique au fond par le rejet du travail. Il semble bien qu'avoir une vie active soit une punition, et qu'imposer une activité plus longtemps entraîne plus de souffrances que de bonheurs.

Le grand problème, est l'absence d'individualisation du système. Avez vous remarqué que les sénateurs ne sont pas pressés de prendre leur retraite à 60 ans, ni même à 64 ans ? J'ai même connus un médecin tout heureux de reprendre du service, car l'amour de son métier était sa passion.

Le prolongement de la période d'activité obligatoire est anxiogène pour les personnes qui ne peuvent plus exercer leur métier dans des conditions satisfaisantes, leur santé physique ou psychologique est déficiente, ou ils vivent dans un bassin d'emploi sans emplois, ou leur métier disparaît, ou encore par ce que leur vie professionnelle est un enfer suite à une ambiance de de travail épouvantable etc...

A quoi bon économiser au profit des caisses de retraites, si c'est pour creuser dans les caisses de chômage ou de l'assurance maladie ?

Reculer l'âge de la retraite favorisera l'emploi des seniors, car beaucoup d'employeurs, ne souhaitaient pas investir dans la formation d'une personne qui ne resterait pas assez longtemps dans l'entreprise pourrait être tenté d'embaucher un sénior.
Mais en règle général beaucoup de personnes seront amené bien malgré eux à partir en retraite avec de lourdes pénalités. Leur retraite sera insuffisante, et ils ne pourront pas vivre décemment.

Il aurait fallu plutôt assouplir le projet, d'une part en créant une commission départementale autorisant des départs anticipés à la retraite d'individus qui en feraient la demande justifiée par des circonstances humaines ou économiques, et d'autre part, en proposant une meilleure retraite à ceux qui souhaiteraient travailler plus longtemps. L'équilibre des comptes pourrait ainsi être atteint sans provoquer ce psychodrame actuel.

 

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

Mercredi
08 mars 2023

 

Réflexion sur les beaux arts

En me promenant dans les bois, j'ai trouvé un tronc d'arbre jeté à terre depuis bien longtemps. L'écorce pourrie partait en lambeaux, et faisait apparaître des canaux, des gravures, dues au cheminement des insectes qui se régalaient de bon bois, bien pourri.

En regardant bien, vous verrez des personnages, faisant des choses extraordinaires, vous verrez un ciel noir de suie à cause peut être du charbon, des maisons au loin, devant des hommes et des femmes qui dansent, qui lancent des objets vers le ciel, et tout en bas, des héros qui supportent toute la scène, mais qui parfois succombent sous la charge. Bien sûr rien de cela n'existe, tout est du à la marche aléatoire de petite bébêtes anonymes, et incapables de signer leurs œuvres.

J'ai toujours été retissant devant l'art non figuratif, probablement à cause des innombrables fumistes qui ne sachant ni dessiner ni peindre pensent que la nature et le hasard font de telles merveilles, qu'il est inutile de travailler. Pourtant, il m'est arrivé d'admirer des œuvres abstraites qui réussissaient à me transmettre, je ne sais pas comment des émotions. Et je sais que beaucoup d'artistes abstraits travaillent beaucoup pour produire ces impressions en un langage codé qui ne parle qu'à l'âme.

Au fonds, le cœur à ses raisons que la raison ignore, et les beaux arts ne s'adressent jamais à la raison.

Alors je salue les admirables bébêtes qui ont su graver de telles merveilles.

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

jeudi
02 mars 2023

Un réforme qui passe mal

Si une majorité démocratiquement élue, avait les pleins pouvoir, elle pourrait pondre des textes odieux. Heureusement, dans les démocraties, il existe un tribunal constitutionnel, qui vérifie que les lois présentées sont bien compatibles avec les principes éthiques écrits dans le préambule de la constitution.

En Israël, il n'y a pas de constitution, mais une déclaration d'indépendance, et la majorité actuelle vote des lois afin d'empêcher le contrôle de conformité des lois avec les grands principes (égalité devant la loi par exemple) qui sont gravés dans la déclaration d'indépendance, et dans les lois fondamentales.

Ces décisions feraient sortir Israël du cercle de plus en plus restreint des démocraties. Son parlement pourrait voter sans contraintes des lois ignobles.

Face à ce danger, on assiste à d'immenses manifestations, on voit une déchirure du pays, entre les religieux qui veulent un pays dirigé par la torah et des nationalistes qui rejettent toute constitution tout contrôle, et une population avant tout laïque qui tient qu'Israël soit proche des démocraties occidentales.

Lire l'article ici : https://www.mivy.fr/articles/23_02_bataille_juridique.html

 

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

La difficulté d'être maire

"Le Bien Public" du six février 2023 nous présente la difficulté d'être maire dans son édition du six février 2023, fonction où il faut arbitrer entre des ambitions contraires.

Comment voulez vous administrer une ville à la satisfaction de tous, quand les uns veulent que le le projet du nouveau lotissement avance rapidement, et que d'autres souhaitent des ralentisseurs ?

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

lundi
19 janvier 2023

Table ronde pour les étudiants infirmiers

L'institut de formation des infirmiers m'a invité à représenter le judaïsme au côté d'autres personnes de divers spiritualités. Nous devons expliquer à des élèves destinés à s'occuper des personnes en fin de vie, l'attitude à avoir face à un patient de notre religion. Afin de mieux répondre à leur attente les étudiants ont confectionné un petit questionnaire, et j'ai intégré leurs préoccupations dans le diaporama que j'avais réalisé l'an passé.

Voici donc le questionnaire qui m'a été transmis, beaucoup de questions concernent le corps après la vie, le corps disparaîtra, le rôle des soignants est de s'occuper des vivants, et uniquement des vivants. Comme on disait au temps de La Palisse, une seconde avant notre mort, nous sommes toujours vivants. Accompagner les vivants jusqu'aux portes de la mort, avec amour et attention est un immense mérite, et je rappelle à mon auditoire, que ce sera souvent le leur. D'avance je leur dis merci pour leur dévouement.

LA PLACE DE LA FIN DE VIE ET DE LA MORT
Quelle place a la mort dans chaque religion ?
Comment accueillir la mort ? Est-ce tabou ?

LA TOILETTE MORTUAIRE
Y’a-t-il une toilette mortuaire dans chaque religion ? comment se déroule-t-elle ?
Est-ce qu’en tant que soignant de confession différente du patient, je peux effectuer la toilette mortuaire ?
Quelle est la place de la famille dans la toilette mortuaire ?

LE CORPS
Quel est le processus de conservation du corps dans chaque religion ? Y-a-t-il une contre-indication aux soins de conservation ?
Qu’advient-il du corps après la toilette mortuaire (crémation, enterrement…) dans chaque religion ?
Quels est l’avenir du corps, l’image du corps après la mort ?
Y-a-t-il une différence dans la prise en charge pour une femme/homme, enfant/adulte en soins palliatifs et en soins de fin de vie ?

LES SOINS
Quelle est la vision du corps médical et soignant, et du soin en général dans chaque religion ?
Quelle est la place de la prise en charge soignante dans chaque religion ?
La place des soins dans chaque religion : comment les adapter au mieux ?
Quels sont les limites du soin dans chaque religion ?
Qu’en est-il de l’acharnement thérapeutique dans chaque religion ?
Existe-t-il des rites qui seraient contraires aux lois en lien avec le soin ?
Est-ce que la culture ou la religion peut-être une incidence (impact) à la prise en soin, et notamment en soins palliatifs ?
S’il y a des directives anticipées, comment sont-elles perçues ?
Avez-vous des conseils sur comment organiser le temps et le service, la prise en soin des patients avant la mort ?
Quelle est la place du don d’organe dans les religions (recevoir et donner) ?
Un représentant de toute religion peut-il être contacté dans l’enceinte du CHU (collaboration) ? Où peut-on trouver les ressources nécessaires ?

 
diaporama sous forme .pdf et Powerpoint

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

lundi
9 janvier 2023

Un cours pour les étudiants en médecine

Comme tous les ans, je donne un cours d'introduction au judaïsme à des étudiants en médecine, dans le cadre du module "Médecine et spiritualité" mis au point par la faculté de médecine de Dijon. Cette année, le cours a été un peu chahuté, car il y a eu un malentendu sur la date, si bien que je suis arrivé en retard, et que je ne n'ai pas pu tout présenter oralement.

 

 
diaporama sous forme .pdf et Powerpoint

 

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

jeudi
15 décembre 2022


La coupe du monde foot

Le Qatar dispose d'une fortune inimaginable, et avait les moyens de réussir un exploit sans précédant, organiser une championnat du monde en plein désert. En réunissant sur son sol des compétences, il a bâti des stades magnifiques, et a réussi une organisation sans faute visible. Les invisibles ce sont les milliers de travailleurs du sous continent indien morts suite à un travail de quasi-esclave. La victoire sportive de l'Argentine était bien méritée, mais l'autre victoire a été l'unité islamique retrouvée autour de l'équipe du Maroc et de son idole palestinienne. La cause palestinienne serait-elle devenue le sixième pilier de l'islam ?

Voir l'article ici

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

jeudi
8 décembre 2022


Les passoires thermiques

La France est en panne d'énergie, l'action des écologistes contre les centrales nucléaires ont abouti à des restrictions budgétaires telles que l'entretien n'a pas été assuré, que le savoir faire français est parti à l'étranger, en même temps que les autorités chargées de la sûreté nucléaire étaient de plus en plus regardantes et pointilleuses.

Pour des raisons politiciennes, les présidents Sarkozy, Hollande et Macron ont promis d'arrêter la centrale Fessenheim, et Macron l'a réalisé, alors qu'elle venait d'être contrôlée et ne posait pas de problème.

Malheureusement, la guerre en Ukraine nous a privé du gaz russe, malheureusement, toute une flopée de centrales nucléaires sont à l'arrêt, car la maintenance tant de fois retardée était vraiment devenue indispensable. Alors la France doit importer de l'électricité, produite parfois par des centrales au charbon en Allemagne, alors que nous étions exportateur d'électricité.

On doit aussi être économe, et le gouvernement parle d'interdire la location de logements ne répondant aux normes d'isolation thermique suffisantes. Voici la carte pour la Bourgogne France Comté qui permet de voir où sont ces passoires.


La carte nous montre qu'on est bien isolé à la frontière Suisse, normal, il y fait très froid, et les salaires sont élevés, beaucoup de personnes travaillent en Suisse. Aucun problème non plus dans les préfectures, ou dans le vignoble bourguigon, on encore dans le bassin industriel Chalon-Le Creusot, les habitants ont des revenus décents et stables. Par contre dans les zones rurales, là où les revenus sont faibles, et les logements très grands, c'est la catastrophe. Ces salauds de pauvres n'ont pas isolé leurs maisons.

Si le gouvernement prenait des mesures autoritaires pour interdire les locations non conforme, cela se traduirait par la défaillance des propriétaires, car les aides de l'état promises ne son accordées qu'une fois les travaux terminés, et ceux qui ne peuvent faire les travaux sans subventions, seront acculés à vendre leurs biens. Cela a ben servi en ville pour forcer les propriétaires modestes à vendre leurs logements aux bailleurs sociaux qui ont réalisé ainsi de solides économies. Mais là on va toucher des zones où la demande solvable est faible, et les propriétaires désargentés. Les têtes d'oeuf dans les ministères ont intérêt à remuer trois fois leurs plumes dans leurs encriers avant de provoquer des catastrophes. Cela fait des lustres que les parisiens ignorent la France rurale. Regarder les chiffres des immenses nouvelles régions cache les disparités et les problèmes.

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

Mercredi
21 septembre 2022


L'eau des écolos

L'été 2022 a été le plus chaud jamais enregistré par la météo, les touristes se sont rués sur le nord de la France, et la sécheresse a désespéré les agriculteurs et éleveurs, privés de foin, avec récoltes largement amputées, en particulier pour le Maïs, grand consommateurs d'eau.

Les scientifiques sont formels, le réchauffement est fait pour durer, et tous les efforts d'économie qui nous serons demandés ne feront que retarder un peu l'inéluctable. Il faut donc s'adapter. La situation a été particulièrement dramatique dans l'ouest, au sud des incendies jamais vus ont détruit une grande partie de la forêt des Landes, et dans le marais poitevin l'arridité a provoquée une baisse des rendements calamiteuse.

Face à cette situation, des syndicats agricoles ont entrepris de créer, avec l'aide des pouvoirs publics, de grands réservoirs en plein air, des "bassines" dont le plus grand en construction à Sainte Soline dans les Deux Sèvres pourra recevoir 720 000 m3 d'eau. Le principe est simple : en hiver, l'eau est pompée pour alimenter la bassine, la nappe phréatique sur abondante n'en souffrira pas, et en été, les agriculteurs l'épargneront.

Or , les 29 et 30 octobre, des associations écologistes ont lancé une grande manifestation sur le thème "Pas une bassine de plus" ... Voir l'article ici

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

Mercredi
21 septembre 2022


Les funérailles du siècle

Après 70 ans de règne, Elizabeth II, souveraine de Grande Bretagne, du Commonwealth, du Canada, d'Australie, et j'en passe et des meilleurs a quitté paisiblement ce monde, elle décédée le 8 septembre 2022. Deux jours après avoir investi la nouvelle première ministre Liz Trust

Ce fut le règne le plus long de l'histoire après celui de Louis XIV. Le point commun entre les deux monarques, est le grand soucis de l'apparence. Elle portait toujours des chapeaux très visibles de couleurs variées, ainsi on la remarquait de loin.


Certains ont même cru qu'elle faisait de la pub pour les "stabilo-boss"

 

Par ce qu'elle n'avait pas le droit d'exprimer des opinions politiques, elle n'a pas réussi à se faire beaucoup d'ennemis. Pourtant, timidement, elle défendait quelques fois ses idées, on l'a remarqué un jour un drapeau européen à la main, alors que la campagne pour le brexit battait son plein.

Elle était la reine de l'empire britannique, et les aventures conjugales ou extra-conjugales de la famille royale, les rivalités, les fâcheries et les réconciliations faisaient les délices de la presse "people". On suivait les aventures de la famille bien au delà du monde britannique. Elle était aussi en quelque sorte la reine des français et des allemands.

Les funérailles ont été grandioses, d'abord en Écosse, la Reine d'Angleterre était aussi la reine d'Écosse, si bien que les indépendantistes écossais en ont oublié leur projet de référendum pour l'indépendance. Puis le cortège funèbre est parti pour Londres, ou la foule à été nombreuse pour saluer la dépouille de la reine dans le hall du parlement de Westminster. Beaucoup ont campé, car la queue a atteint parfois seize kilomètres et certains ont attendu vingt heures. Il a été estimé qu’au moins 750 000 personnes se presseraient pour venir saluer le cercueil de la reine Elizabeth II. (*)

Le lundi, ce fut une prière solennelle dans l'Abbaye de Westminster, en présence de tous les grands de ce monde, sauf les maudits, dont Vladimir Poutine, et les présidents de la Biélorussie, de la Corée du Nord et de la Birmanie. La cérémonie fut diffusée à la télévision, et j'ai lu que quatre milliards d'humains auraient regardé le spectacle. Ce fut d'ailleurs un sans faute.

La Reine a été inhumée au château de Windsor à 40 km de Londres, le lundi 20 septembre, tous le long du cortège la foule se pressait. Elle repose au côté de son mari, lui qui se tenait toujours derrière elle, cette fois il était parti devant et il l'attendait.

Le château de Windsor, on remarque une bâche blanche, trace d'un violent incendie, de 1992.

Le nouveau roi a été proclamé, il se nommera Charles III, il est enfin roi à 73 ans.. on ne pourra plus dire "Charles attend" ! Saura-t-il tenir son rang avec le même brio qu'Elizabeth II ? on lira la presse people pour le savoir ! !

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile