Mivy décoiffe, car il est fait par un chauve

Journal 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020, 2021 , 2022
Derière mise à jour 01-Jan-2023
Pour m'écrire, ou pour s'abonner à la liste de diffusion

Journal 2022

jeudi
8 décembre 2022


La coupe du monde foot

Le Qatar dispose d'une fortune inimaginable, et avait les moyens de réussir un exploit sans précédant, organiser une championnat du monde en plein désert. En réunissant sur son sol des compétences, il a bâti des stades magnifiques, et a réussi une organisation sans faute visible. Les invisibles ce sont les milliers de travailleurs du sous continent indien morts suite à un travail de quasi-esclave. La victoire sportive de l'Argentine était bien méritée, mais l'autre victoire a été l'unité islamique retrouvée autour de l'équipe du Maroc et de son idole palestinienne. La cause palestinienne serait-elle devenue le sixième pilier de l'islam ?

Voir l'article ici

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

jeudi
8 décembre 2022


Les passoires thermiques

La France est en panne d'énergie, l'action des écologistes contre les centrales nucléaires ont abouti à des restrictions budgétaires telles que l'entretien n'a pas été assuré, que le savoir faire français est parti à l'étranger, en même temps que les autorités chargées de la sûreté nucléaire étaient de plus en plus regardantes et pointilleuses.

Pour des raisons politiciennes, les présidents Sarkozy, Hollande et Macron ont promis d'arrêter la centrale Fessenheim, et Macron l'a réalisé, alors qu'elle venait d'être contrôlée et ne posait pas de problème.

Malheureusement, la guerre en Ukraine nous a privé du gaz russe, malheureusement, toute une flopée de centrales nucléaires sont à l'arrêt, car la maintenance tant de fois retardée était vraiment devenue indispensable. Alors la France doit importer de l'électricité, produite parfois par des centrales au charbon en Allemagne, alors que nous étions exportateur d'électricité.

On doit aussi être économe, et le gouvernement parle d'interdire la location de logements ne répondant aux normes d'isolation thermique suffisantes. Voici la carte pour la Bourgogne France Comté qui permet de voir où sont ces passoires.


La carte nous montre qu'on est bien isolé à la frontière Suisse, normal, il y fait très froid, et les salaires sont élevés, beaucoup de personnes travaillent en Suisse. Aucun problème non plus dans les préfectures, ou dans le vignoble bourguigon, on encore dans le bassin industriel Chalon-Le Creusot, les habitants ont des revenus décents et stables. Par contre dans les zones rurales, là où les revenus sont faibles, et les logements très grands, c'est la catastrophe. Ces salauds de pauvres n'ont pas isolé leurs maisons.

Si le gouvernement prenait des mesures autoritaires pour interdire les locations non conforme, cela se traduirait par la défaillance des propriétaires, car les aides de l'état promises ne son accordées qu'une fois les travaux terminés, et ceux qui ne peuvent faire les travaux sans subventions, seront acculés à vendre leurs biens. Cela a ben servi en ville pour forcer les propriétaires modestes à vendre leurs logements aux bailleurs sociaux qui ont réalisé ainsi de solides économies. Mais là on va toucher des zones où la demande solvable est faible, et les propriétaires désargentés. Les têtes d'oeuf dans les ministères ont intérêt à remuer trois fois leurs plumes dans leurs encriers avant de provoquer des catastrophes. Cela fait des lustres que les parisiens ignorent la France rurale. Regarder les chiffres des immenses nouvelles régions cache les disparités et les problèmes.

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

Mercredi
21 septembre 2022


L'eau des écolos

L'été 2022 a été le plus chaud jamais enregistré par la météo, les touristes se sont rués sur le nord de la France, et la sécheresse a désespéré les agriculteurs et éleveurs, privés de foin, avec récoltes largement amputées, en particulier pour le Maïs, grand consommateurs d'eau.

Les scientifiques sont formels, le réchauffement est fait pour durer, et tous les efforts d'économie qui nous serons demandés ne feront que retarder un peu l'inéluctable. Il faut donc s'adapter. La situation a été particulièrement dramatique dans l'ouest, au sud des incendies jamais vus ont détruit une grande partie de la forêt des Landes, et dans le marais poitevin l'arridité a provoquée une baisse des rendements calamiteuse.

Face à cette situation, des syndicats agricoles ont entrepris de créer, avec l'aide des pouvoirs publics, de grands réservoirs en plein air, des "bassines" dont le plus grand en construction à Sainte Soline dans les Deux Sèvres pourra recevoir 720 000 m3 d'eau. Le principe est simple : en hiver, l'eau est pompée pour alimenter la bassine, la nappe phréatique sur abondante n'en souffrira pas, et en été, les agriculteurs l'épargneront.

Or , les 29 et 30 octobre, des associations écologistes ont lancé une grande manifestation sur le thème "Pas une bassine de plus" ... Voir l'article ici

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

Mercredi
21 septembre 2022


Les funérailles du siècle

Après 70 ans de règne, Elizabeth II, souveraine de Grande Bretagne, du Commonwealth, du Canada, d'Australie, et j'en passe et des meilleurs a quitté paisiblement ce monde, elle décédée le 8 septembre 2022. Deux jours après avoir investi la nouvelle première ministre Liz Trust

Ce fut le règne le plus long de l'histoire après celui de Louis XIV. Le point commun entre les deux monarques, est le grand soucis de l'apparence. Elle portait toujours des chapeaux très visibles de couleurs variées, ainsi on la remarquait de loin.


Certains ont même cru qu'elle faisait de la pub pour les "stabilo-boss"

 

Par ce qu'elle n'avait pas le droit d'exprimer des opinions politiques, elle n'a pas réussi à se faire beaucoup d'ennemis. Pourtant, timidement, elle défendait quelques fois ses idées, on l'a remarqué un jour un drapeau européen à la main, alors que la campagne pour le brexit battait son plein.

Elle était la reine de l'empire britannique, et les aventures conjugales ou extra-conjugales de la famille royale, les rivalités, les fâcheries et les réconciliations faisaient les délices de la presse "people". On suivait les aventures de la famille bien au delà du monde britannique. Elle était aussi en quelque sorte la reine des français et des allemands.

Les funérailles ont été grandioses, d'abord en Écosse, la Reine d'Angleterre était aussi la reine d'Écosse, si bien que les indépendantistes écossais en ont oublié leur projet de référendum pour l'indépendance. Puis le cortège funèbre est parti pour Londres, ou la foule à été nombreuse pour saluer la dépouille de la reine dans le hall du parlement de Westminster. Beaucoup ont campé, car la queue a atteint parfois seize kilomètres et certains ont attendu vingt heures. Il a été estimé qu’au moins 750 000 personnes se presseraient pour venir saluer le cercueil de la reine Elizabeth II. (*)

Le lundi, ce fut une prière solennelle dans l'Abbaye de Westminster, en présence de tous les grands de ce monde, sauf les maudits, dont Vladimir Poutine, et les présidents de la Biélorussie, de la Corée du Nord et de la Birmanie. La cérémonie fut diffusée à la télévision, et j'ai lu que quatre milliards d'humains auraient regardé le spectacle. Ce fut d'ailleurs un sans faute.

La Reine a été inhumée au château de Windsor à 40 km de Londres, le lundi 20 septembre, tous le long du cortège la foule se pressait. Elle repose au côté de son mari, lui qui se tenait toujours derrière elle, cette fois il était parti devant et il l'attendait.

Le château de Windsor, on remarque une bâche blanche, trace d'un violent incendie, de 1992.

Le nouveau roi a été proclamé, il se nommera Charles III, il est enfin roi à 73 ans.. on ne pourra plus dire "Charles attend" ! Saura-t-il tenir son rang avec le même brio qu'Elizabeth II ? on lira la presse people pour le savoir ! !

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

Jeudi
15 septembre 2022


La guerre en Ukraine à un tournant

Depuis quinze jours, on assiste à une offensive ukrainienne inattendue et brutale. Les Ukrainiens avaient annoncé depuis plus d'un mois leur intention d'attaquer au Sud, afin d'éloigner les troupes russes d'Odessa. Leur objectif était de reprendre Kherzon, importante ville du côté ouest du Dniepr. Tous les jours ils annonçaient la prise d'un village ou deux. Mais l'avancée était poussive, et Poutine clamait que l'offensive était un échec lamentable. Toutefois par prudence, les généraux Russes ont renforcé leurs positions en dégarnissant le front au Nord.

C'est alors que les Ukrainiens ont enfoncé les lignes Russes, et reconquis de vaste territoires au nord, et les russes ont du évacuer plus de 6000 km², soit la surface d'un très gros département français. Simultanément, profitant du désarroi russe au Nord, les ukrainiens avancent au Sud, et on constate des déserteurs russes, et la fuite de citoyens Russes de Crimée, ou de Kherson, par exemple, des civils envoyés là bas pour russifier l'Ukraine.

L'armée de Poutine a reçu l'ordre de pratique la politique de la terre brûlée sur les zones évacuées, en bombardant un peu tout n'importe comment, en faisant sauter les barrages pour inonder le pays. Il recrute à tout va, le groupe Wagner, armée de mercenaires privés vide les prisons, et embauche les SDF. Poutine menace de lancer des bombes atomiques, mais en même temps, on entend depuis la Russie des appels à la démission. Des rumeurs de complots pour destituer Poutine s’amplifient.

Ce retournement s'explique par un renversement du rapport de force, du à la qualité de l'armement. L'Ukraine est aidée avant tout par les États Unis et l'Europe, les efforts financiers sont identiques dans les deux groupes d'alliés, mais les États Unis apportent beaucoup d'armes. L'aide militaire prend la forme de renseignements, les USA mettent leurs satellites à disposition de l'armée ukrainienne, on lui fournit des canons ultra précis et mobile. On forme l'armée ukrainienne, qui utilise aujourd'hui des armes occidentales plus performantes, et récupère les tanks abandonnés par l'armée russe en déroute.

La guerre est loin d'être finie, et on s'inquiète sur la suite des événements, les occidentaux ne tiennent pas au départ de Vladimir Poutine, car ils craignent avant tout l'anarchie en Russie, cette fédération risquerait d'éclater, ils espèrent un retrait russe dans ses frontières reconnues, et sa participation à la reconstruction de l'Ukraine. Toutefois, j'espère qu'ils ne l'écraseront pas sous les dommages et intérêts, il ne s'agirait pas de recommencer les erreurs du traité de Versailles.

Vladimir Poutine veut organiser en toute urgence un référendum dans les zones qu'il contrôle : "Voulez vous, oui ou non, adhérer à la fédération de Russie". Le "oui" l'emportera, car les élections seront truquées, et plein d'Ukrainiens ont fuit, remplacés par des Russes. Cela lui permettrait de déclarer que toute attaque Ukrainienne pour libérer son territoire est une agression contre le territoire souverain Russe, et de justifier ainsi les pires violences.

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

Jeudi
23 juin 2022


Le président Macron perd la majorité absolue à l'assemblée nationale

Notre président ne s'est pas inquiété de son score limite à l'élection présidentielle. Pourtant, il savait, le 24 avril, date de sa réélection, que les 12 et 19 juin, il y avait des élections législative, qu'il devait impérativement gagner s'il souhaitait mener à bien ses projets de gouvernance. Or, il a mis un temps fou avant de désigner Élisabeth Borne comme premier ministre, et cette dernière n'a pu présenter son équipe que le 20 juin. Il ne restait que 22 jours pour convaincre.

Or le Président a dû faire une erreur de casting. Élisabeth Borne est peut-être une personne très compétente, mais elle n'a aucun charisme, c'est visiblement une femme de dossiers. Depuis son élection, on ne l'a pas entendu, elle n'a tenu que des propos convenus, rien pour choquer, rien pour enthousiasmer. Dans le gouvernement, le premier ministre a nommé Pap Ndiaye à l'éducation nationale, un universitaire spécialiste de l'immigration et des USA, laissant croire que les difficultés du ministère pourraient venir soit d'un racisme systémique, soit des problèmes ethniques non résolus. En remplaçant un laïque convaincu, cette nomination est un clin d’œil à la tendance "décoloniale", "woke" (réveillé en anglais). Les militants de ces mouvements pensent que le racisme est lié au système, et assignent chacun à son identité raciale, ils votent "insoumis" très à gauche. Cette tentative de récupération a échouée, les quartiers populaires ont voté "Nupes".

L'électorat de Macron est âgé, cadre, alors que les classes populaires votent pour le Rassemblement National dans les zones géographiques déclassées, dans les déserts médicaux, dans les régions désindustrialisées. Ils votent pour la NUPES (Nouvelle union populaire, écologique et sociale, c'est à dire l'union des gauche) dans les banlieues urbaines. Les électeurs de Marine Le Pen voient d'un mauvais œil un immigré à l'éducation nationale, et la nomination de Pap Ndaye les renforce dans leur choix. Les électeurs musulmans, souvent sympathisants de la Nupes, n'ont pas été séduits par cet intellectuel si éloigné de leurs préoccupations, et qui a été aussi muet qu’Élisabeth Borne.

Outre l'erreur de casting, Élisabeth Borne n'a pris que des mesurettes face à une montée de l'inflation qui traumatisait les plus modestes. Le gouvernement a annoncé des "primes", des chèques énergie, des sommes modestes données en fonction des impératifs sociaux, mais qui ne résolvent rien. Si les prix s'envolent, c'est tous les mois qu'il faudrait donner des "cadeaux" si on voulait maintenir le pouvoir d'achat, et on sait bien que ce n'est pas possible. Emmanuel Macron est resté ferme sur la retraite à 65 ans, comme c'est le cas chez nos voisins, ce qui a servi aux dirigeants du Rassemblement National, et de la NUPES d'argument de choc pour le contrer

Le résultat de cette bataille, qui n'a pas été menée par le parti présidentiel, est qu'il n'y a pas de majorité à l'Assemblée Nationale. Nous avons :

Le problème est qu'il faut 289 sièges pour avoir la majorité

Le Président Macron reste à la commande, et cherche à trouver une alliance, il a besoin de l'appui de 44 députés, 14 sont faciles à trouver, mais 30 appartiennent à son opposition. Ses adversaires refusent un gouvernement d'union nationale. La droite républicaine refuse toute allégeance, comme les partis de gauche. On s'oriente vers un gouvernement minoritaire, ayant le soutien de l'assemblée. Le futur gouvernement devra avoir des ministres compatibles avec les choix des 44 députés non membres de la "République en Marche".

Pour la petite histoire, deux femmes de ménage ont été élues députés, une à gauche et une au Rassemblement National, curieusement on ne parle que de Rachel Keke, une "insoumise", qui fut jadis partisane du Rassemblement National, et qui fit l'appologie d'Assad. Elle prétend avoir changé d'opinion. Rachel s'est surtout fait connaître en animant avec succès une grève du petit personnel dans les palaces où ils étaient terriblement exploités. Personne ne parle par contre de Lisette Pollet, fraîchement élue à Montélimar, sous l'étiquette Rassemblement National, mais elle était déjà conseiller régional, et ne s'est pas fait remarquer par des propos sulfureux.

On s'oriente aujourd'hui vers un gouvernement minoritaire, ou vers une alliance, qui sera chèrement négociée, comme on en voit chez nos voisins allemands ou italiens. A ce jour aucun parti politique n'est prêt à s'allier à la République en Marche de Macron, mais le mot "toujours" et "jamais" n'ont guère de sens en politique.

Ce résultat me semble plutôt bon pour la France. Le parlement représente mieux les électeurs que le précédant. La gauche, comme le Rassemblement National sont présents en force. En conséquence, les députés ne feront pas du parlement une simple chambre d'enregistrement. Le gouvernement devra veiller à présenter des projets acceptables pour les uns ou les autres.

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

mercredi
15 juin 2022


Plus de Cent jours de guerre en Ukraine

Voilà plus de trois mois que Vladimir Poutine a décidé de libérer l'Ukraine des ukrainiens qu'il avait l'audace de qualifier de nazis. Trois mois qu'il se déclarait menacé par l'OTAN, alors que c'était lui la menace. Trois mois qu'il a déclenché son "opération spéciale", cette guerre honteuse, injuste, injustifiable, innommable, qui met le monde en péril.

Dans un premier temps, Poutine a foncé sur Kiev et Kharkov qu'il espérait prendre rapidement, afin d'imposer un régime à sa solde sur toute l'Ukraine. En même temps il avançait sur la Mer Noire et dans le Donbass. Son initiative tous azimuts s'est heurté à la résistance Ukrainienne, son "opération spéciale" n'a pas été une promenade de santé.
Ses longues colonnes de chars ont été écrasées par des armes de poing remarquablement efficaces, si bien que l'armée russe a due changer ses plans stratégiques.

Les troupes Russes se sont retirées de la région de Kiev, ont été repoussées autour de Kharkov, et se sont concentrées sur Marioupol au bord de la mer d'Azov qu'ils ont fini par prendre après plus de deux mois de siège intense. Puis lentement, mais sûrement, les Russes gagnent du terrain dans le Sud de l'Ukraine, des batailles terribles ont lieu, des centaines de combattants meurent tous les jours à Severodonetsk , mais la technique russe est efficace. Ils ont abandonné les combats de chars, ils utilisent l'artillerie, et pilonnent avec une puissance de feu redoutable les positions ukrainiennes.

L'armée Russe, utilise la même technique qu'à Grosny ou à Alep, sans soucis pour les populations civiles, les canons détruisent, tout, tout... La Russie n'est pas Israël, alors, elle peut se le permettre ! L'Ukraine réussit bien de temps en temps une contre offensive, et reprend tel ou tel village, vers Kharkov ou Kherson, mais là où se concentrent les offensives russes, elle subit.

L'Ukraine a utilisé toutes ses armes, et toutes ses munitions, qui étaient de fabrication Soviétique ou Russe, elle ne peut combattre aujourd'hui que grâce à la livraison massive de nouveaux équipements occidentaux, dont elle ne maitrise pas encore le fonctionnement. Des formations accélérées ont lieu en France, aux États Unis et ailleurs. Tous les marchands d'armes profitent du champ de bataille pour prouver l'efficacité de leurs derniers bijoux, dont le canon "Caesar" français, qui peut tirer à plus de 40 kilomètres. Le canon sur châssis, vise, tire, et se retire afin de n'être pas à son tour cible de l'ennemi. Son coût unitaire est de 5 millions de US$.

Plusieurs issues au conflit sont possible, si la Russie réussissait à renouveler ses équipements, et à s'alimenter en munitions, elle pourrait prendre son temps, et écraser les ukrainiens tranquillement, quitte à y passer plusieurs mois. Alors l'Ukraine serait obligée de perdre le quart de son territoire. Cette victoire Russe pourrait donner des ailes à Poutine, qui alors serait peut-être tenté de se retourner contre les Pays Baltes pour désenclaver Kaliningrad. Nous ignorons jusqu'où s'arrêterait l'impérialisme Russe.

Mais des rumeurs insistantes font état de graves dangers sur la santé de Vladimir Poutine, qui lutterait contre un cancer. La mort du tyran, pourrait rebattre les cartes à Moscou, et une nouvelle équipe plus réalistes au Kremlin pourrait chercher un compromis et une sortie de guerre honorable.

On peut aussi envisager une défaite Russe, il faudrait pour cela, que l'empire ne puisse renouveler son stock d'armement, soit par manque de pièces détachées, en particulier de puces électroniques fabriquées en Asie, soit par l'afflux d'immenses quantité d'armes occidentales, d'un niveau technologique très supérieur à ce que pourraient produire les Russes. Ce n'est pas garanti, car la Russie contourne les sanctions, et son économie n'est pas en train de s'effondrer.
L'Ukraine espère toujours un retournement, avec un appui massif américain mais la Russie dispose d'armes nucléaires, l'engagement US aura forcément ses limites.

Jusqu'à présent, les Chinois sont resté spectateurs, mais ils se montrent de plus en plus agressifs, ils peuvent décider d'un jour à l'autre d'attaquer Taïwan, en prenant exemple sur la folie de Poutine, et les États Unis se sont engagé à défendre l'île.

Ce scénario, priverait le monde de la plupart de ses puces électroniques, et pourrait nous conduire vers une guerre mondiale. Déjà l'aventure Russe oblige les européens à s'unir militairement, il faudrait plusieurs années avant que l'Europe de la Défense ne devienne une véritable puissance.

Notre continent est faible, il ne pourrait pas résister à une offensive impérialiste puissante, comment défendre ses frontières est face à la Russie ? et que se passerait-il s'il prenait envie aux Chinois d'imiter Poutine ? ?


Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

mercredi
04 mail 2022


Police et légitime défense

Le 24 avril, des policiers étaient en mission de sécurisation sur l'île de la Cité à Paris, alors qu'ils ont vu une voiture qui se stationnait à contre sens avec deux passagers à l'intérieur, une troisième personne est entrée dans la voiture, cela leur a semblé louche. La patrouille s'est approché du véhicule, le conducteur aurait alors démarré en trombe, menaçant d'écraser une policière. Face au danger, le policier armé d'un pistolet-mitrailleur a tiré sur le véhicule qui a fini par s'arrêter. A l'intérieur, les deux passagers avant étaient morts, et celui qui était à l'arrière grièvement blessé. Soigné à l'hôpital, il est aujourd'hui hors de danger.

Les premières constatations ont justifié la présence d'une arme automatique aux mains d'un policier, car la patrouille pouvait débusquer des terroristes. On a rapidement vérifié que les victimes étaient défavorablement connues des services de police, il s'agissait de trafiquants de drogue. Mais l'enquête a aussi remarqué que les impacts de balles sur la voiture étaient de face, ce qui est logique pour arrêter la voiture dangereuse, mais aussi de côté, ce qui voudrait dire qu'on aurait tué les passagers alors qu'ils ne présentaient plus de danger pour personne.

En conséquence, Le gardien de la paix a été mis en examen pour "homicide volontaire" concernant le conducteur, "violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique ayant entraîné la mort sans intention de la donner" s'agissant du passager avant et pour "violences volontaires aggravées par personne dépositaire de l'autorité publique" envers le passager arrière. (*)

Les syndicats de policiers Alliance et Synergie sont ulcérés, et ont organisé partout des manifestations en France. Ils réclament une "présomption de légitime défense". Ce point figurait d'ailleurs dans le programme d’Éric Zemmour et de Marine Le Pen à l'élection présidentielle. La "présomption de légitime défense" qui s'imposerait pour tous les policiers, supposerait qu'on ne fasse pas d'enquête quand un policier tue quelqu'un dans l'exercice de ses fonctions.

Stanislas Gaudon, délégué général du syndicat Alliance, a déclaré : « Nous faisons face à un refus d'obtempérer toutes les 20 à 30 minutes.. Ce policier est passible des assises et de 30 ans de réclusion criminelle alors qu'il a fait feu pour protéger son intégrité physique et celle de ses collègues sur le terrain...»

Le syndicat de la magistrature fait remarquer qu'une mise en examen n'est pas une condamnation, mais une vérification. Sophie Legrand, secrétaire du syndicat affirme :
« Quand il y a deux morts et des tirs, ça paraît logique qu'on vienne s'assurer que tout s'est passé dans les règles. Si les citoyens ont confiance en leur police, c'est qu'ils ont l'assurance que quand la police fait usage de son arme c'est parce qu'elle n'avait pas d'autre choix, que c'était la seule solution pour s'assurer que personne ne serait mis en danger»

Notre société est de plus en plus violente, elle est bafouée par des trafiquants et des voyous qui méprisent l'état. Machiavel avait conseillé Le Prince ainsi : «Si on te demande, si tu dois te faire aimer ou te faire craindre, je dirais les deux, mais si c'est impossible alors fait toi craindre». On aime pas celui qu'on ne respecte pas. Par ailleurs on accepte les mesures dures, si elles sont justes. Les juges ont donc la périlleuse mission de faire respecter l'état, et d'être juste, ni les policiers, ni les voyous n'ont le droit de tuer les gens. Le Talmud dit aussi qu'il ne faut pas se porter volontaire pour être juge, car c'est une mission pleine d'embûches.

 

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

jeudi
26 avril 2022


Macron réélu Président de la République

Emmanuel Macron a gagné son second mandat contre Marine le Pen, même duel qu'il y a cinq ans, même succès par défaut, même soulagement, et toujours aussi peu d'enthousiasme.

La France qui souffre n'adhère pas au nouveau président, il devra montrer concrètement qu'il n'est pas que le président des riches. La gauche et les nationalistes espèrent se refaire aux prochaines élections législative, une sorte de troisième tour. Mais sans la proportionnelle, qui autorise toutes les combinaisons même les plus improbables, est-ce possible ?

Voir l'article complet ici

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

jeudi
7 avril 2022
corse

Le séder et l'eucharistie

Dans la tradition juive, Pâques commémore la sortie d'Égypte, le passage de l'esclavage à la liberté. A cette occasion, les familles juives vivent un véritable psychodrame en famille, où à l'aide d'un assemblage savant de phrases issues de la bible et du talmud, chacun considère qu'il est lui-même sorti d'Égypte. Ce repas pascal s'appelle "le Sédère", mot qui signifie "ordre" car il est très codifié.

Cette fête se traduisait dans l'antiquité par un repas où on mangeait l'agneau qui avait été sacrifié au temple. Tout le peuple y participait, ce qui donnait lieu à une immense fête, et un immense rassemblement. Sous l'oppression romaine, c'était une période de vive tension, les Romains craignaient des révoltes, surtout que la fête commémorait la liberté et la fin de l'esclavage.

Jésus, comme tous ses compatriotes, célébraient la Pâques, et les évangiles décrivent dans "la cène", cette soirée tragique où Jésus pendant le Séder a été arrêté par les romains suite à la trahison de Judas. Il s'en suit un procès improbable, une condamnation à mort, et une exécution à la romaine, problèmatique pour la tradition juive.

Cet événement fondateur de la tradition chrétienne, est commémoré à travers l'eucharistie. On peut dire que les chrétiens célèbrent toute l'année le repas pascal alors que les juifs ne le vivent qu'au cours du "séder".

Le Séder et l'eucharistie
Théologiquement parlant, la signification de l'eucharistie est totalement étrangère à la tradition juive, mais les rites ont la même origine. C'est cette proximité historique qui a été effleuré avec la complicité de mon amil le père Raphaël Clément lors de notre réunion mensuelle des amitiés judéo-chrétiennes de Dijon.

 

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

jeudi
31 mars 2022
corse

La mort d'Yvan Colonna

A la prison d'Arles, Yvan Colonna condamné à vie pour l'assassinat du Préfet de Corse, a été assassiné par un musulman fanatique, jetant la consternation sur l'île beauté contrôlée par l'Assemblée de Corse, où les autonomistes, pour ne pas dire les indépendantistes sont majoritaires.

L'île s'éloigne du continent, et les insultes et calomnies contre les autorités républicaines, souvent maladroites, s'enchaînent.

Le ministre de l'intérieur est prêt à discuter autonomie, laissant l'île enfreindre la consitution, et donnant la marche à suivre pour les basques, les bretons, les alsaciens ou les savoyards. Mais pourquoi donc notre République ne fait-elle plus rêver ?

Voir ici l'article

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

Lundi
14 mars 2022 poutine

Ukraine : Maintenant, on sait

Nous avons très peur, un conflit armé en Europe, cela nous semblait impensable, voir une puissance nucléaire dirigée par un homme seul atteint de paranoïa peut nous donner des cauchemars.

L'Ukraine est envahit sur de fallacieux prétextes, par Vladimir Poutine, qui ne supporte pas l'effondrement de l'URSS, et qui prend le risque de ruiner la Russie, l'Ukraine voir de provoquer un désastre nucléaire. L'Ukraine résiste grâce aux armes occidentales, mais pour combien de temps ? qui arrêtera Vladimir Poutine ? Peut-être les pertes imprévues et énormes subies par la machine de guerre Russe

Voir ici l'article

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

Dimanche 20 février 2022

Ukraine : A quoi joue Poutine  ?

L'Ukraine est un lambeau de l'empire Russe, ravagé par les guerres, hanté par les drames du passé, il lui reste un contentieux très lourd avec le grand frère russe. 
Un article de Mivy paru en 2014 publié à l'occasion de la conquête de la Crimée par la Russie résume rapidement son histoire.

  On se rappelle que l'Ukraine à l'est est peuplée de populations russophones, en particulier dans le Donbass. Les villes de Donesk et Lougansk sont tenues militairement par des milices «indépendantistes» en fait favorable à l'annexion par la Russie du Dombass. Ces milices sont armées et entraînées par la Russie, qui y envoie aussi des combattants d'élite déguisées en miliciens.

  L'Ukraine se sent menacée dans sa souveraineté, elle a déjà perdu la Crimée, et craint de perdre tout le Donbass, région industrielle et agricole très riche. Pour cela, elle aspire à adhérer à l'OTAN, (Organisation du traité de l'Atlantique Nord). Pour Kiev, c'est un droit souverain, renoncer à cette adhésion serait reconnaître qu'elle obéit aux ordres de Moscou.

  La Russie prétend que l'OTAN la menace, on se rappelle que l'OTAN a été créé en 1949 pour contrer l'impérialisme soviétique, en face l'Union Soviétique avait créé le pacte de Varsovie, or aujourd'hui tous ses ex-satellites européens se sont mis sous le bouclier de l'OTAN, ainsi que les pays Baltes. L'Ukraine est tentée, alors Moscou se considère comme directement menacé. Pour cela il a massé des troupes tout autour de l'Ukraine, en Russie même et en Belarus, pays satellite, où Poutine a maintenu militairement au pouvoir Loukachenko qui était rejeté par tout son peuple.

  Militairement, Poutine peut conquérir l'Ukraine, il ne rencontrera pas d'armée capable de lui résister, et l'Otan ne souhaite pas engager une guerre mondiale. Alors Poutine se contentera-t-il de conquérir le Donbass ?  comme disait Churchill en parlant d'Hitler, "ce n'est pas en donnant votre enfant à manger au crocodile que vous calmerez son appétit".

  L'Europe, présidée par Emmanuel Macron tente une médiation poussive, Poutine l'a reçu par politesse, et est resté muet comme un sphynx sur ses intentions. Il prétend n'avoir aucune intention agressive, et même retirer ses troupes de la frontière. Or les services d'espionnages américains disent le contraire, la Russie renforce son dispositif militaire. Sur cette information, américains, français et autres demandent à leurs citoyens de fuir l'Ukraine.

  Volodymyr Zelensky président Ukrainien est parti en Allemagne chercher du soutien, mais l'Europe a peur de la guerre. Le président des États Unis, Joe Biden menace la Russie des pires sanctions s'il engageait une opération militaire. Mais ces sanctions auraient pour effet de jeter Poutine dans les bras de la Chine, donc de multiplier les périls pour les pays occidentaux.

 Tout le monde a peur, Poutine a dit qu'il n'attaquerait pas si on ne le provoquait pas, or tous les jours les milices du Donbass provoquent les troupes Ukrainiennes, et l'armée Ukrainienne risposte, quitte à prendre le risque d'envoyer un obus en Russie. Qu'est-ce que Poutine appelle une provocation ?  On peut en trouver tous les jours !  ! 
Face au sphynx, la Finlande et la Suède songent sérieusement à adhérer à l'OTAN.

Nous voilà retourné au temps de la guerre froide, pourvu qu'elle le reste.

 

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

  lundi
10 janvier 2022

Médecine et spiritualité

Comme tous les ans, j'ai le plaisir de présenter le judaisme à des étudiants en médecine, dans le cadre du module facultatif "Médecine et spiritualité". Vous trouverez ici le diaporama qui me sert de support pour le cours donné le lundi 10 janvier 2022

Cette année, il a été possible de parler devant de vrais étudiants c'est plus agréable que devant un ordinateur.

La présentation a évoluée, et j'ai davantage insisté sur la formation de la pensée juive religieuse, comment la torah se complète, depuis le Sinaï à nos jours, comment le débat entre mystiques, rationalistes, et modernistes perdure et n'est pas prêt de s'arrêter.

Afin de vous donner un aspect du raisonnement talmudique, j'ai mis en ligne l'introduction d'un témoignage sur le monde talmudique qui m'a amusé et impressionné. Je ne peux pas m'empêcher de vous le proposer ici.

Il n'est pas possible de développer trois mille ans d'histoire à travers toute l'Europe, l'Afrique, l'Orient, l'Amérique en une heure trente  !   aussi, j'ai essayé de mettre l'accent sur certains personnages qui ont marqué l'histoire de la pensée jusqu'à nos jours. J'y ai mis des liens vers des informations beaucoup plus riches qui vous conduiront vers les contributions de certains spécialistes qui m'ont aidés, sans le savoir, à réaliser cette synthèse.  

 

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile